Actualités

Mardi 13 mai 2008 2 13 /05 /Mai /2008 01:20

Quid en Belgique ?…

La sortie du livre de Mélissa Blais et Francis Dupuis-Déri, Le mouvement masculiniste au Québec ou l’antiféminisme démasqué (Éd. Remue-ménage), suscite de nombreuses réactions.

 Présentation du livre :

http://www.editions-remuemenage.qc.ca/remue.php?page=3

Résumé du livre et commentaires de Serge Ferrand

Depuis quelques années, l’idée que les hommes vont mal gagne des adeptes. Cette prétendue crise de la masculinité aurait une cause : les femmes, et surtout les féministes, qui domineraient la société québécoise. Des partisans de la «cause des hommes» grimpent sur des ponts pour y déployer des banderoles, lancent des poursuites judiciaires contre des féministes, prennent la parole en commissions parlementaires, publient des livres et multiplient les sites Internet qui attaquent le féminisme. Certains militants vont même jusqu’à harceler les groupes de femmes.
Le présent ouvrage est le premier à documenter le mouvement masculiniste québécois et à démontrer qu’il nuit à l’atteinte de l’égalité entre les hommes et les femmes. Car, malgré le discours largement répandu de «l’égalité-déjà-là», et celui plus agressif du «féminisme-qui-est-allé-trop-loin», force est de constater que le patriarcat est encore bien vivant, même s’il est vrai que les féministes ont fait des avancées importantes, au prix de longues luttes.

Des textes de Janik Bastien Charlebois, Mélissa Blais, Louise Brossard, Francis Dupuis-Déri, Karine Foucault, Mathieu Jobin, Diane Lamoureux, Ève-Marie Lampron, Josianne Lavoie, Émilie St-Pierre et Marie-Ève Surprenant

Mémoire errante
JAN J. DOMINIQUE

Par Will - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Jeudi 3 avril 2008 4 03 /04 /Avr /2008 11:51


Communiqué de Presse Association Figli Negati


Le 7 Avril prochain, Piazza di Spagna à Rome (de 10.00 à 13.30), aura lieu la troisième Journée Mondiale de la Mémoire de commémoration en souvenir de tous les pères qui se sont suicidés pour la douleur de s'être vus interdits de contact avec leurs enfants suite à une séparation.
La date symbolique du 7 avril correspond à la date du suicide de Andrea Sonatore, instituteur à Aoste (Nord de l'Italie), qui s’est immolé par le feu, le 7 avril 1996 devant la Cour de Justice d’Aoste, parce qu'un jugement lui avait interdit de revoir sa fille après avoir été séparé de son épouse.
Les manifestants veulent sensibiliser les pères séparés quant aux difficultés émotives qui génèrent les suicides et les homicides.
En Italie il n’y a pas de structure pour la défense des pères. De nombreux pères séparés sont dangereux pour eux-mêmes et pour les autres.
Dans le monde entier, chaque année, des milliers de pères meurent par suicide ou suicide - homicide.
En face d’un tel massacre continuel, l’intervention des Institutions est un devoir au travers d’actions concrètes et préventives.
A midi une minute de silence pour rappeler aussi Daniele de Nicola (qui s'est suicidé le 15 novembre 2007 oublié et abandonné de tous suite à l'enlèvement de son fils) et pour rappeler tous les pères qui n'ont pas pu éviter la tragédie du suicide.
Des associations italiennes et étrangères ont adhéré à l'évènement mondial. Nous publierons dès que possible la liste.

Le Président
Giorgio Ceccarelli
+39 339 2753088

 

__________________________________________________

Press Release Association Figli Negati
PAPA C'ERA - DADDY WAS HERE - PAPA N'EST PLUS LA'

On next April 7th, Piazza di Spagna in Rome (from 10.00 to 13.30), will take place the third World Memorial Day in remembrance of all those Dads in the world who killed themselves destroyed by the pain because the contacts with their children were blocked in separation.
The symbol date of April 7th originates from the suicide of the Aosta (Northern Italy) Junior School teacher, Andrea Sonatore, who gave himself fire on 7 April 1996 in front of the Court House at Aosta as the judge prevented him from seeing his daughter after the separation with his wife.
Demonstrators want to make separated fathers awake of the emotional difficulties that generate suicides and murders.
There are no structures in Italy for the protection of fathers. Many distraught fathers are dangerous for themselves and for others.
All over the world, each year, about a thousand fathers die of suicide or suicide-murder.
In front of such a continuous slaughter, Institutions should duly intervene through concrete and precautionary actions.
At noon we will observe a 1-minute of silence to commemorate also Daniele De Nicola (who killed himself on 15 November 2007 forgotten and abandoned after his son was abducted) and to commemorate all those fathers that could not avoid suicide tragedy.
Italian and foreign associations have joined the world event. We will soon publish the list.

The President
Giorgio Ceccarelli
+39 339 2753088

____________________________________________________________

Comunicato Stampa Associazione Figli Negati
PAPA C'ERA - DADDY WAS HERE - PAPA N'EST PLUS LA'

Il prossimo 7 aprile 2008, in Piazza di Spagna a Roma (dalle 10.00 alle 13.30), si celebra la terza Giornata Mondiale della Memoria per ricordare tutti i papà suicidatisi a causa del dolore dei figli negati dopo la separazione.
La data simbolo del 7 aprile ha origine dal suicidio del maestro elementare di Aosta, Andrea Sonatore, che il 7 aprile del 1996 si diede fuoco davanti al tribunale di Aosta perchè non gli facevano vedere la figlia dopo la separazione dalla moglie.
I manifestanti intendono sensibilizzare i padri separati sulle difficoltà emotive che procurano suicidi e omicidi.
In Italia non esistono strutture in difesa dei padri. Molti padri disperati sono pericolosi per se stessi e per gli altri.
In tutto il mondo, ogni anno, muoiono migliaia di padri per suicidio e per suicidio-omicidio.
Davanti a questa strage continua è doveroso l’intervento delle Istituzioni con azioni concrete e preventive.
Alle 12 ci sarà un minuto di silenzio per commemorare anche Daniele De Nicola (suicidatosi il 15 novembre 2007 dimenticato e abbandonato dopo il rapimento del figlio) e tutti coloro che non sono riusciti ad evitare la tragedia del suicidio.
All’evento mondiale hanno aderito associazioni italiane e internazionali. A breve sarà riportato l’elenco.

Il Presidente
Giorgio Ceccarelli
+39 339 2753088

___________________________________________________________

Si vous adhérez à cette Journée Mondiale de la Mémoire, et désirez que votre Association soit insérée dans la liste, merci de bien vouloir répondre à cet email info@figlinegati.it

 

If you agree with this World Memorial Day, and wish your Association to be in the list, please reply to this email info@figlinegati.it
Thank You


Par Will - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 2 avril 2008 3 02 /04 /Avr /2008 12:31

LE 25 AVRIL 2008

 

JOURNÉE INTERNATIONALE « ALIENATION PARENTALE »

Vendredi 25 avril 2008, 18 à 22h

Maison de la Laïcité

Lucia de Brouckère

60 – 62 Rue de la Croix de Fer, 1000 Bruxelles

(Métro MADOU)

SOIRÉE - CONFERENCES - DÉBATS

Accueil dès 18h00 (Sandwichs / boissons)

(PAF 5 €)

  « LES MANIPULATIONS DU CERVEAU» 

Avec Dr J. Emile VANDEREYDEN, Neuropsychiatre  CHU – Charleroi (Vésale)

 « LES IMPACTS DANS LE CONTEXTE DE CONFLIT FAMILIAL »

Jean Luc PIRLET, Psychanalyste - Psychothérapeute Bruxelles - Liège

« LOI SUR L’ALIÉNATION PARENTALE : DISSUASION OU DÉRIVE LÉGISLATIVE ? 

Kérim MAAMER, Politologue - ULB

 CENTRE DES DROITS PARENTAUX (éditeur responsable)

Avenue Eugène Plasky, 26 –  B1030 Bruxelles (Schaerbeek)

Tél : +32(0) 2 735 88 48 - www.justice-parentale.be - GSM : +32475 547.807

___________________________________________________________________
AIDEZ-VOUS TOUS À LA TRADUCTION ET À LA DIFFUSION

1. Résidence alternée : les premiers chiffres (PDF)

En France, en 2000, on compte - 2,24 millions d'enfants ... Le Syndrome d'aliénation parentale a été révélé. pour la première fois en 1992 par le Docteur ... www.sos-papa.net/pages/aquitaine/lettre-mars2005.pdf - 67k - View as html

Pour d’autres renseignements, voir sur Google : Le Syndrome d'aliénation parentale et Dr. Richard Gardner

Par Will - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 16 janvier 2008 3 16 /01 /Jan /2008 11:24

undefined

 

Per favore vi chiedo la diffusione di questa mail.
Il prossimo 16 marzo a Roma ci sarà un evento mondiale che interesserà tutti i padri, figli, madri e nonni.  Vi aspettiamo
Grazie dell'aiuto
Giorgio Ceccarelli
3392753088

 

Traductions par - Translations by M. WILLEKENS avec – with :

http://fr.babelfish.yahoo.com/translate_txt

 

S'il vous plait je vous demande la diffusion de ce courier.  Le 16 Mars 2008 à Rome, il y aura un évènement mondial qui intéressera tous les pères, les fils, les mères et les pépés.  Nous vous attendons.

Merci de votre aide

 

Als hij u bevalt, vraag ik u de verspreiding van dit courier. Op 16 Maart 2008 in Rome, zal er zijn een wereldgebeurtenis die alle vaders, pépés draden, de moeders zal interesseren en. Wij wachten u.

Bedankt voor uw hulp

 

If you like it, I ask for the diffusion of this courier to you. 16 the Mars 2008 in Rome, there will be a world event which will interest all the fathers, wire, the mothers and pépés. We await you.

Thank you for your assistance

 

Εάν σας αρέσει, σας ρωτώ μετάδοση αυτού του courier. 16 Μάρτιος το 2008 σε Ρώμη, θα υπάρξει παγκόσμιος ιvθnement που θα ενδιαφέρει όλους πατέρες, τα pιpιs νήματα, τις μητέρες και. Σας αναμένουμε.

Ευχαριστία της βοήθειάς σας

 

Si les agrada, les pido la difusión de este courier. El 16 de marzo de 2008 en Roma, habrá un acontecimiento mundial que interesará todos los padres, los hilos, a las madres y el pépés. Les esperamos.

Gracias por su ayuda

 

Plus d’infos - More information :

Associations Internationales - International associations

http://www.daddyspride.it/linksintern.htm

 

Par Michel Willekens - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 31 décembre 2007 1 31 /12 /Déc /2007 00:24
undefined
Par Michel Willekens - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires
Vendredi 5 octobre 2007 5 05 /10 /Oct /2007 18:14


viedeperes.png Michel était responsable commercial pour une multinationale. Il tenait son mariage à bout de bras depuis vingt-cinq ans, qua
nd sa femme demanda le divorce en l'accusant de pédophilie. Elle alla dans une maison d’accueil pour femmes battues, revenait en disant que la vie y était impossible, puis elle recommençait.

Le fond du problème était un alcoolisme aigu, selon le psychologue. Elle demandait à son cadet de cacher les bouteilles de vin dans la haie du jardin, de manière à ce que son mari ne puisse imaginer qu'elle en buvait quatre par jour, ce qu'elle complétait de cocktails de tranquillisants et d’antidouleurs en vente libre, pour en activer l'effet.

Les cinq enfants étaient difficiles. Les résultats scolaires étaient mauvais. L'aînée des filles avait quitté la maison en qualifiant sa mère de monstre. Une mère maîtresse en l'art de l'aliénation parentale, selon elle, qui faisait vivre une vie d'enfer à ses enfants tout en s'assurant qu'ils craignent leur père, en le blâmant de son alcoolisme.

Michel découvrit ses deux cadets en train de jouer dans l'excavation d'un building en construction, au risque de glisser dans le sable de la tranchée et tomber dans des trous béants. Puis, il découvrit une vingtaine de mots de sa femme adressés à l'école de sa fille de 17 ans, pour l’excuser des absences injustifiables. Comme toujours quand elle avait été trop loin, elle quitta à nouveau la maison.

Un conseil de famille décida de demander au juge de paix de prendre des dispositions pour la protection des mineurs, mais la vipérine en avait décidé autrement, prête à tout pour cacher son caractère de mère indigne. Le dilemme était une belle villa dans laquelle elle voulait continuer à vivre, mais elle n'en avait acquise que la moitié par contrat de mariage et elle voulait l'autre moitié, sans la payer.

Il fallait une faute à en effarer le juge, pour chasser l'homme de chez lui. Elle obtenait de l'adolescente qui ne voulait pas aller en pension pour terminer ses études, et de son fils aîné, persuadé que son père était coupable du malheur de sa mère, des témoignages mensongers et accablants.

Elle prit un ténor du barreau qui justifia une demande d'expulser Michel de chez lui, en l'accusant 'de choses faites envers leurs enfants que la moralité l'empêcha de dire au tribunal'. Son avocat lui recommanda de ne rien dire. Il voulait crier:-

- Menteur, escroc, salopard, fumier, malfaisant, scélérat, vermine… Je n’ai rien à me reprocher, rien ne t'autorise à me traiter ainsi: tu ne mérites pas de parler dans un tribunal !

Le juge décida de protéger les petits par mesure de précaution et Michel fut, en quinze jours de temps, expulsé de chez lui. C'était en plein hiver 1994. Soudain, à l'âge de 51 ans, privé de tout ce pourquoi il avait tant travaillé et invalide de surcroît, il se retrouva à l’hôtel, puis dans un petit appartement. Il était tétanisé, dans un profond désespoir, incapable de surmonter l'interdiction de revoir ses enfants plus jeunes et les protéger de leur mère.

Il avait été condamné à payer une pension alimentaire calculée par "erreur", en confondant ses indemnités d’invalidité à ses ressources. Il lui fallut alors choisir entre payer son loyer, ou la pension alimentaire. Arriva la saisie intégrale de ses indemnités d’invalidité pour payer cette pension alimentaire, à nouveau confondue à ses revenus, de manière qu'il ne puisse plus payer son loyer. Le plus rude de la chute fut les maisons d'accueil, jusqu'au jour où débordées, elles refusèrent le droit d’asile. Il ne reste alors que la rue, dont il est pratiquement impossible de s’en sortir, sans une aide extérieure.

Les services sociaux lui reprochèrent de ne rien faire pour réduire cette pension alimentaire et lui coupa les vivres. Le bâtonnier estima que les avocats n'avaient pas commis de faute, mais la réponse ne fut pas valable pour les services sociaux, du fait que les avocats s’entendent trop bien pour ne pas se critiquer l’un et l’autre. L'hiver d'avant encore, les hommes sans abris attendaient d’être ramassés par la police pour pouvoir être hébergés et nourris en prison. Depuis, une loi fédérale dépénalisa la mendicité, non par bonté ou par indulgence pour les mendiants, mais pour vider les prisons par manque de place. N'étant pas pédophile, Michel ne put, non plus, élire domicile en prison.

Front Commun SDF - DAK Bruxelles - Flandres - Wallonie

Il rencontra d'autres hommes qui, comme lui, s'étaient retrouvés à la rue en raison d'une pension alimentaire mal calculée. L'un d'eux n'eut droit qu'à 2,50 € par jour, pour manger et pour s'habiller. La dignité réduite à de si tristes apparences, l'homme n'ose plus se montrer devant ses enfants. Il a alors tout perdu.

Michel a payé 50.000 € de pension alimentaire en trop sur 10 ans. Aucune statistique n'a jamais été effectuée, de manière que nul ne puisse connaître les questions à remédier pour empêcher que les personnes se retrouvent privées de domicile. Dernièrement, sur huit SDF réunis à l'occasion d'une conférence de presse, cinq s'étaient retrouvés à la rue en raison de pensions alimentaires qu'ils furent dans l'incapacité de payer… au risque de se retrouver à la rue.

Michel s'en est sorti, mais n'a toujours pas récupéré la moitié de sa maison.

STOPaux aliénations parentales qui privent des parents de leurs enfants STOP

STOPaux expulsions qui jettent des pères à la rue sans recours STOP

STOPaux pensions alimentaires qui les privent du droit à un logement suffisant ou de biens acquis légalement STOP

Collectif La Vie de Pères - Front Commun SDF Bruxelles Flandre Wallonie

Par Michel Willekens - Publié dans : Actualités
Ecrire un commentaire - Voir les 25 commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Texte Libre

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés