Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2008 3 26 /03 /mars /2008 16:11

Chers amis,

 

Suite à une émission radio que je viens d’entendre sur France Inter 13h30, « 2000 ans d’Histoire », certaines inspirations m’interpellent sur la rupture du lien parental au cours du jeune âge de l’enfant et de la légitimité de nos engagements de familles des associations de pères.

 

C’est l’histoire d’un enfant abandonné, qui grandit seul dans la forêt, et qu’on retrouve à l’âge de 10 à 12 ans dans la forêt d’Aveyron en l’an 1800.  

Les autorités publiques et scientifiques de ce début XIXème siècle, se sont intéressées à ce cas pour des intérêts scientifiques d’évaluation du degré de « l’inné » et de l’apprentissage dans la construction humaine.

 

L’histoire de cet enfant inspira bien des légendes de MOOGLY à TARZAN.  La réalité et les conclusions scientifiques sont nettement plus amères.

 

L’enfant élevé seul dans la forêt pendant ses huit premières années s’est avéré et s’avère incapable de récupérer l’apprentissage humain et la réadaptation à la civilisation humaine.  L’enfant nommé VICTOR s’avéra incapable de réapprendre le langage, ou les émotions humaines.  Il poussait des cris, ne savait ni rire, ni pleurer. Il mordait, se débattait, pensait à s’échapper.  Même sa démarche ne parvenait pas à prendre l’allure humaine… On a cru l’enfant muet car son ouie était inaudible à un coup de révolver mais parfaitement sensible à un craquement de noisette.

Ses intérêts étaient portés sur les aliments et à la fenêtre d’où il voyait les arbres de la forêt qui représente son environnement.

 

Le médecin qui le soigna ne parvint pas à changer la donne malgré toute l’énergie qu’il mit pour tenter de réadapter l’enfant.  En désespoir, il se demanda s’il ne fallait pas laisser l’enfant dans son environnement de la forêt au lieu de tenter de le réadapter à notre civilisation.

 

Cette histoire démontre combien que les premières années de l’enfant sont fondamentales dans la construction du schéma mental et physique.  

Qu’entreprendre un divorce conflictuel et une rupture avec le jeune enfant s’apparente à un crime.  L’histoire de VICTOR et celle de nombreux vécus démontrent l’importance de l’apprentissage et de l’enracinement humain dans ses premières années.  Dans toutes les cultures millénaires, la présence des parents, de la famille, du village, de la communauté sont essentielles pour le développement de l’enfant.

 

L’analyse du mental pourrait être développée avec les éminents psychiatres que nous inviterons, ce 25 avril 2008, à l’occasion de la Journée Internationale du « Syndrome d’aliénation parentale »

Lieu : Maison de la Laïcité, Rue de la Croix de fer, 60 – 62 – Bruxelles - Métro MADOU - 18h30 – PAF 7 €

 

Amitiés à tous et à toutes

 

K. Maamer

Centre des droits Parentaux -  Bruxelles

+32(0) 2 735 88 48

Mobile : +32 475 547 807

www.justice-parentale.be

Partager cet article

Repost 0
Published by Will - dans Enfants
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Vie de Pères
  • Le blog de la Vie de Pères
  • : Droit fondamental des parents, des enfants, à un logement suffisant, à la dignité humaine…
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives