Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2008 4 27 /03 /mars /2008 11:18

Société

Josiane, écartelée entre ses parents par le SAP

CLICANOO.COM | Publié le 27 mars 2008

Ce n’est pas uniquement un divorce douloureux. Le “syndrome d’aliénation parentale” entraîne des souffrances longtemps cachées et envenime durablement les relations familiales. Josiane a subi l’interdiction de voir son père. Maintenant grand-mère, elle avertit les jeunes : « Ne prenez pas vos enfants en otages ».


« 
Moi, je n’en ai pas souffert ».  Josiane, déjà grand-mère, n’évoque pas de douleur particulière pendant son enfance.  Et pourtant… Très récemment, à l’occasion de rencontres associatives, Josiane a mis un nom sur le vide paternel organisé : il s’agit d’un “syndrome d’aliénation parentale”, ou SAP (lire par ailleurs).  À aucun moment, elle ne juge ses parents.  « À l’époque, c’était comme ça, c’est tout ».  Un père qui n’accepte pas la naissance d’un bébé handicapé, une mère qui se bat pour élever seule ses enfants.  « Mes parents se sont séparés en 1957, lorsque j’avais 9 ans », raconte Josiane.  « Et je n’ai vu mon père qu’en 1969, lorsque j’ai été majeure ».  Ce qui l’a marquée, ce sont des comportements qu’elle juge maintenant malsains.  « Ma mère me faisait du chantage », se souvient Josiane.  « Elle me disait que si je travaillais bien à l’école, je verrais mon père ».  L’enfant se surpasse, pressée de revoir Papa.  Et lorsqu’elle arrive dans les cinq premiers de la classe, Maman rétorque : « On n’a pas d’argent ; on ne sait pas où est ton père… ».  La fillette identifie très tôt les manœuvres dilatoires, mais ne peut les contrer.  Entre-temps, son père a refait sa vie avec une autre femme, et continue à envoyer des cartes postales.  « Un jour, il est venu me voir à l’école, j’étais toute contente. Mais ma mère, avertie par une voisine, est arrivée furieuse, et m’a embarquée ».  Interdiction de voir Papa.  Une autre fois, il annonce à la mère son intention de prendre Josiane avec lui.  La riposte fuse : « Si tu prends l’une, tu prends l’autre ».  Le père se défend : « Je ne peux pas m’occuper des deux filles ».  Josiane raconte, neutre, comment elle s’est retrouvée écartelée entre ses parents : « Mon père a saisi mon bras, ma mère a saisi l’autre. Et le compagnon de Maman est arrivé, il a crié “Arrêtez avec cette gamine !” ».  Quarante ans plus tard, Josiane est formelle : « Un enfant a besoin des deux parents, il a besoin de s’identifier aux deux pour son équilibre ».  Même si elle considère son père comme “immature”, elle aurait “aimé avoir une complicité avec lui”.  À l’âge adulte, lorsqu’elle l’a retrouvé, c’était trop tard.  « Je n’avais rien à lui dire » tranche-t-elle.  Alors, elle a choisi d’adhérer à l’Association contre l’aliénation parentale (lire ci-dessous).  « Ce que je conseille aux jeunes parents ? Ne pas prendre les enfants en otages.  Un enfant éprouve des sentiments pour ses deux parents.  En cas de conflit, la marmaille sert de boomerang.  L’autre parent s’en prend plein la tête.  Par exemple, moi, j’ai reproché à ma mère d’avoir mis mon père en prison (il n’avait pas payé la pension alimentaire).  Je lui ai aussi demandé de quel droit elle avait jugé bon de m’empêcher de le voir ».  L’explication « je voulais te protéger » ne convainc pas Josiane. Qui rétorque à sa mère : « Par ton attitude, tu m’as fait idéaliser un père qui n’existe pas ».

Véronique Hummel

Les 8 symptômes du SAP

Huit symptômes permettent d’identifier un syndrome d’aliénation parentale (SAP), selon le psychologue Jean-Pierre Cambefort.

1. Une campagne de diffamation. L’enfant dit haïr l’autre parent, il va jusqu’à refuser les jouets offerts.

2. Une rationalisation sur des arguments faibles ou frivoles. Par exemple : “Chez l’autre parent, il n’y a jamais de lait pour manger les céréales”. Le parent aliénant s’appuie là-dessus.

3. Une absence d’ambivalence : l’enfant adore un parent et déteste l’autre.

4. L’enfant est présenté comme un penseur libre et indépendant. Les adultes disent : “C’est l’enfant qui ne veut pas aller chez l’autre parent”. C’est une attitude qui s’inscrit dans la durée.

5. Un soutien indéfectible au parent aliénant. L’enfant devient un bon petit soldat, capable de voler des documents de sa propre initiative, si on lui a demandé : “Essaie de voir sur son bureau si tu trouves ce papier”.

6. Une absence apparente de culpabilité. “Cela ne me sert à rien d’aller voir mon père”, déclare l’enfant, qui s’autorise à transgresser la loi (qui prévoit des visites régulières aux/des parents).

7. Des scénarios empruntés. L’enfant emploie un langage d’adulte, emprunté au parent aliénant, comme un perroquet. “Il a demandé de diminuer la pension alimentaire” ou “elle viole ma vie privée parce qu’elle rentre dans ma chambre”.

8. Une animosité étendue à l’environnement. L’animosité de l’enfant touche les grands-parents, le pays d’origine, l’animal domestique du parent aliéné…

 

“Un empoisonnement psychique”

“Dans le syndrome d’aliénation parentale, l’enfant se comporte comme un terroriste familial”. Si le psychologue Jean-Pierre Cambefort, administrateur de l’Amafar-EPE, emploie ces termes, ce n’est pas un hasard. “Dans le SAP, il y a un phénomène d’endoctrinement terroriste, quasi-militaire”, insiste ce père de famille. Cela ne fait pas longtemps qu’il a découvert ces trois lettres : “Le SAP a surtout été étudié en Europe du Nord et en Amérique du Nord”. Derrière ce sigle, se cache “tout ce qui entrave, blesse le développement psychologique normal des enfants. C’est désormais considéré comme une maltraitance”. Le témoignage de Josiane (ci-dessus) prouve que de nombreux enfants ou ex-enfants ont grandi dans cet environnement, élevés par des parents qui pensaient simplement vivre un divorce douloureux. Pour Jean-Pierre Cambefort, il devient urgent d’informer les familles sur le SAP et les ravages qu’il peut faire, à la fois chez les enfants et chez le parent aliéné, privé de ses enfants. “Comme le chikungunya, le SAP s’inscrit dans la durée. C’est un virus mental : les parents aliénants sont des parents toxiques. C’est un véritable empoisonnement psychique”. Bien entendu, il ne s’agit pas de confondre toute situation conflictuelle avec une aliénation parentale : “Le SAP est une atteinte à la liberté d’aimer, notamment d’aimer ses parents de manière équitable”. C’est pour aider les familles à démêler le vrai du faux que Jean-Pierre Cambefort souhaite informer le grand public

 Acalpa “L’Association contre l’aliénation parentale” est présidée par Olga Odinetz, chercheuse à l’Institut de recherche pour le développement. L’Acalpa est représentée à La Réunion par Josette Brosse, également connue comme présidente de l’association “Île de La Réunion contre le chikungunya”. Renseignements : 0692 601 950, http://www.acalpa.org. Amafar : 0262 305 330.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Will - dans Enfants
commenter cet article

commentaires

Will 02/12/2011 11:15





Le « Modèle de Cochem » du Juge Rudolph Jürgen
permet d’éviter l’installation de l’aliénation parentale… les enfants ont besoin de leurs 2 parents pour assurer leur bien-être ! C’est ce que les juges oublient avant
tout…


Voir le « Modèle de Cochem » par les commentaires 11, 12 et 13 sur :


http://laviedeperes.over-blog.com/article-enfant-et-enjeu-au-sein-des-separations-1-55396509-comments.html#anchorComment


 



 

Will 16/09/2009 20:35


Un témoigne sur le SAP parmi d’autres millions…
 
mardi 15 septembre 2009
Aliénation parentale (SAP): les mesures prises
Ce matin, mon conjoint et moi sommes encore commotionnés de toute cette situation rocambolesque. Nous avons beaucoup joué avec les plus jeunes tandis que son aîné est demeuré dans sa chambre. Cela a apaisé les plus jeunes enfants en les rassurant sur l'amour inconditionnel de leur père à leur égard ainsi que sa présence.Une fois les enfants couchés, nous avons longuement discuté pour partager nos ressentis mais aussi pour trouver des solutions.Petite chronologie des événements…
Lire le témoignage sur :
http://famille-reconstituee.blogspot.com/2009/09/alienation-parentale-sap-les-mesures.html
 
Merci de donner vos témoignages
_____________
Publié sur
Approcher le divorce conflictuel. Par Jean-Emile Vanderheyden
http://laviedeperes.over-blog.com/150-comments-24665781.html
Commentaire n° 151 posté par Will le 16/09/2009 à 20h08
 
Les cinq stratégies d’aliénation parentale
http://laviedeperes.over-blog.com/article-19009776-6.html#anchorComment
Commentaire n° 2 posté par Will le 16/09/2009 à 20h12
 
Dépistage rapide et orientation des familles vivant une séparation ou un divorce fortement conflictuel
http://laviedeperes.over-blog.com/article-22635405-6.html#anchorComment
Commentaire n°3 posté par Will le 16/09/2009 à 20h30
 
Les enfants sont pris en otage par le SAP
http://laviedeperes.over-blog.com/article-18157665.html
 
 

Will 16/09/2009 20:28

Un témoigne sur le SAP parmi d’autres millions…
 
mardi 15 septembre 2009
Aliénation parentale (SAP): les mesures prises
Ce matin, mon conjoint et moi sommes encore commotionnés de toute cette situation rocambolesque. Nous avons beaucoup joué avec les plus jeunes tandis que son aîné est demeuré dans sa chambre. Cela a apaisé les plus jeunes enfants en les rassurant sur l'amour inconditionnel de leur père à leur égard ainsi que sa présence.Une fois les enfants couchés, nous avons longuement discuté pour partager nos ressentis mais aussi pour trouver des solutions.Petite chronologie des événements…
Lire le témoignage sur :
http://famille-reconstituee.blogspot.com/2009/09/alienation-parentale-sap-les-mesures.html
 
Merci de donner vos témoignages
_____________
Publié sur
Approcher le divorce conflictuel. Par Jean-Emile Vanderheyden
http://laviedeperes.over-blog.com/150-comments-24665781.html
Commentaire n° 151 posté par Will le 16/09/2009 à 20h08
 
Les cinq stratégies d’aliénation parentale
http://laviedeperes.over-blog.com/article-19009776-6.html#anchorComment
Commentaire n° 2 posté par Will le 16/09/2009 à 20h12
 
Dépistage rapide et orientation des familles vivant une séparation ou un divorce fortement conflictuel
http://laviedeperes.over-blog.com/article-22635405-6.html#anchorComment
 
Les enfants sont pris en otage par le SAP
http://laviedeperes.over-blog.com/article-18157665.html
 

BC 15/09/2009 11:51

Famille reconstituée: la belle-mère
http://famille-reconstituee.blogspot.com/2009/09/alienation-parentale.html
 
Moi, comme belle-maman, j'assiste à ce spectacle, impuissante.Je crois que je devrais quand même contacter la DPJ pour leur parler de cette situation qui est rendue invivable ici... Le conseil de mon conjoint n'a toujours pas fixé de date pour passer au tribunal au sujet de la garde des enfants. Cela fait environ 40 jours que nous l'avons rencontré à nouveau pas de nouvelles. Cette situation perdure depuis l'hiver passé... depuis janvier environ. On devait attendre des nouvelles de son avocat à elle et puis maintenant qu'on a eu des nouvelles, il faut agir... mais rien ne vient.Foutue justice hyper lente qui permet la destruction lente et programmée d'enfants.Foutue merde que de voir des jeunes se détruire et être détruit par leur propre parent...Quelle tristesse... quel gâchis.Cette semaine, une amie m'a recommandé d'acheter un livre: Belle-mère courage de Sue Patton Thoele. J'ai commencé à le lire. Je comprends mieux pourquoi à présent, mes émotions jouent au yoyo à la maison. J'ai trouvé des trucs aussi pour m'aider dans ce livre, des trucs concrets qui expliquent aussi bien comment je me sens. C'est incroyable de lire tout ça et d'en prendre conscience avec les mots justes. Cela me fait beaucoup de bien personnellement de ne pas me sentir isolée et dépourvue: je me sens plus forte à présent.Cette expérience m'a même renforcée dans la profession que j'exerce. La façon d'encadrer ses beaux-enfants, je l'applique à d'autres sphères de ma vie à présent depuis quelques jours. Mon dieu que c'est un charme.... un vrai petit bijou que ce livre-là. Loin d'être des marâtres, les belles-mères sont souvent douces et aimables mais son dépeintes comme des monstres par les mères biologiques et par le public. J'en sais quelque chose disons... car il n'y a pas que mon conjoint qui fasse l'objet de dénigrement, moi aussi j'y passe.L'aliénation parentale... je suis toujours occupée à me demander comment quelqu'un peut prétendre aimer en faisant une chose aussi atroce?
Publié par La Belle-Mère ;) à l'adresse 19:07
 

Présentation

  • : Le blog de la Vie de Pères
  • Le blog de la Vie de Pères
  • : Droit fondamental des parents, des enfants, à un logement suffisant, à la dignité humaine…
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives