Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 21:35





Monsieur Willekens,

Nous vous remercions d'avoir porté à l'attention du Conseil du statut de la femme vos commentaires concernant la judiciarisation excessive de certaines situations de rupture entre parents qui a un impact sur les enfants.

Nous espérons que vous pourrez faire valoir vos droits ainsi que ceux des membres de votre réseau de façon équitable pour les parties.

Recevez, Monsieur Willekens, nos salutations distinguées.

 --  

Françoise Gagnon

Conseil du statut de la femme

800, place D'Youville, bureau 300

Québec (Québec)  G1R 6E2

Téléphone : (418) 643-4326 poste 238

Télécopieur : (418) 644-9131

francoise.gagnon@csf.gouv.qc.ca

www.csf.gouv.qc.ca

 

------- Message original --------

Sujet: Sauvez nos enfants avant tout

Date: Wed, 10 Sep 2008 17:34:19 +0200

Pour: csf@csf.gouv.qc.ca

Madame,

Permettez-moi de profiter de l’occasion pour vous demander, avant toute chose et avant de réagir au pseudo-féminisme, intégriste et déviant, de veiller d’abord à l’avenir de nos enfants et de motiver les citoyens et les citoyennes pour que cessent les guerres civiles, entre des parents, qui ont duré depuis plus de 30 ans et qui ont provoqué beaucoup trop de destructions familiales à la suite de conflits conjugaux, conflictualisés à outrance par le système judiciaire mercantile.

Peut-on, et/ou veut-on réellement se pencher sur la déjudiciarisation des situations des naufrages des couples, tant pour leurs propres avenirs que l’avenir des enfants ?  Car il est trop tard pour les enfants d’hier et ceux d’aujourd’hui, il ne l’est pas encore pour ceux de demain. Nous devons agir si nous sommes humains.

Quiconque rencontre un problème de santé ne consulte ni un architecte ni une couturière. S’il le faisait, son comportement évoquerait un désordre mental. Pourtant, dans la très grande majorité des cas, qui rencontre un problème de famille se retrouve précipité dans le monde judiciaire.

C’est donc toute la société qui marche sur la tête. Car aussi vrai qu’un parent n’est pas un délinquant ou qu’un enfant n’est pas un usufruit, la vie de famille ne devrait qu’en bien peu de cas se retrouver d’emblée dans les serres des hommes d’affaires (les avocats et les auxiliaires de justice) et dans les affres des conflits judiciaires.

Je vous remercie pour la bonne attention que vous porterez à ce courriel et je vous prie de recevoir, Madame, l’assurance de ma parfaite considération.

Michel WILLEKENS

Fondateur - Membre Militant

Réseau International

http://laviedeperes.over-blog.com/

__________________

Les Experts d’expériences - Groupe de Recherches et d’Actions des Pères Violés et Spoliés – Associations Militantes, Bénévoles – Promotion du Rapport « L’Impasse Judiciaire » sur « Les Séparations Parentales » – Propositions Sociales et Juridiques - Pascal DAZIN – Médecin Social – 187 pages – N° ISBN : 2-913555-18-7 – Liv’éditions Le Faouët – 15,24 €

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Will - dans Famille
commenter cet article

commentaires

Michel Willekens 03/04/2012 16:08


Concerne la non présentation d’enfant à leur père ou à leur mère…


Dans le dernier dossier de non présentation d’enfant, où la mère s’opposait farouchement à ce que les enfants
voient leur père, mon avocat, Bruno VINEL (De Bruxelles, + 32 2 743 40 31) a réussi en 6 mois, et après 3 procédures / décisions de justice, à faire payer 3.000 € d’astreintes (50 € par jour) à
la mère récalcitrante !


Il faut bien sûr faire constater, par un huissier, la non présentation de l’enfant !


 


Depuis lors, le père a obtenu l’« Hébergement égalitaire » en application de la Loi du 18 juillet
2006, en Belgique !


 


Contrairement à ce que j’ai trop souvent entendu depuis 18 ans, par les parents victimes de non présentation
d’enfant… il n’y a donc AUCUNE raison que cela ne soit pas possible d’obtenir des astreintes comme en Belgique, et ailleurs… et il n’y a donc AUCUNE raison que cela ne soit pas possible de
demander aux Juges (qui s’occupent des dossiers des enfants) des astreintes en cas de non présentation d’enfant !


 


Et si cela ne peut pas se réaliser… c’est bien par la faute de ces « Avocat» qui ne veulent pas défendre
les droits de pères, ou les droits des mères !


Ou bien c’est parce qu’ils n’y connaissent rien dans le dit « droit familial »…


Dans ces cas, et déontologiquement, ces avocats n’ont pas à prendre votre dossier en charge, mais ils ont
l’obligation morale de vous conseiller un avocat compétent et honnête !


 


En résumé, il faut donc aller à la recherche d’avocats réellement spécialisés en « Droit de la
Famille » et honnêtes !!!


 


En Belgique, la nouvelle loi sur le divorce (12/4/2007) a supprimé la faute ! Les femmes agissent donc de
manière épouvantable ! C’est vraiment invraisemblable… C’est ce que nous constatons par les trop nombreuses procédures avec de fausses allégations !


 


Mais cela change petit à petit et nous pouvons constater qu’en Belgique, les femmes ont de plus en plus
difficile à obtenir des pensions alimentaires pour leurs enfants… en raison de cette loi sur l’« Hébergement égalitaire » !

Will 15/04/2009 13:06

PUBLIE sur eColloque : http://www.lesfamilles.be/ecolloques/read.php?7,53

MA 01/03/2009 23:12

Droits de l'enfant en Chine…
Les autorités chinoises n’hésitent pas à s’attaquer aux droits de l’enfant.
 
http://bidouille2008.over-blog.com/article-19566968.html

Pem 19/12/2008 19:24

http://pem.mediation.free.fr/BFF/news.php?lng=fr&pg=231

Jean Louis Guimberteau 08/11/2008 12:19

Bonjour, je me permets de porter à votre connaissance mon site relatant des mésaventures qui me sont arrivées depuis la séparation de mes parents il y a plus d'un demi-siècle et qui perdurent encore à ce jour.(www.lodd.fr). Cordialement.

Jean-Marie KANINDA 16/09/2008 16:22

Superbe et merveilleux,Tels sont, mon cher Michel, les premiers mots qui me viennent à l'esprit pour exprimer ce que je ressentais en parcourant ton bref et percutant courriel adressé à Madame GAGNON.Pour ceux qui veulent qu'on fasse COURT, encore plus COURT et toujours plus COURT [qu'on en vient à se  demander à quoi ils sont tellement occupés qu'ils ne voient pas que les enfants, NOS ENFANTS (avenir de toute nation) sont en train de brûler, de voler en fumée] ton texte est un modèle du genre qui résume la FRAGILISATION des enfants et adolescents ainsi que la MARGINALISATION que les robes noires imposent comme potion dans les malséparations conjugales.Encore une fois Bravo !Continuez ainsi et surtout ne changez pas de cap...JMK  dit Kafka2008

Présentation

  • : Le blog de la Vie de Pères
  • Le blog de la Vie de Pères
  • : Droit fondamental des parents, des enfants, à un logement suffisant, à la dignité humaine…
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives