Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2008 2 12 /02 /février /2008 20:58

Quand on va en justice, c’est comme si on allait chez le libraire pour acheter un ticket Euromillion.  C’est comme ça !

 

Car en allant aux Palais de justice, comme en allant aux Libraires… on commence exactement avec le même espoir de gagner, alors, qu’en réalité, nous avons les mêmes probabilités pour « gagner » tant aux jeux des « Palais de justice » qu’aux jeux d’« Euromillions » les chances sont identiques : on n’a qu’une toute petite chance de gagner :

 

1 chance de gagner sur des milliards de malchances de perdre !!!...

 

En Belgique, comme ailleurs… c’est ainsi… Depuis des années des citoyens courageux  dénoncent les méfaits de ces « Machines à broyer les Hommes ». 

 

Chaque jour de l’année, elles ne cessent de broyer les Hommes, avec un grand H, les uns après les autres, pour le seul profit de cette Machine infernale avec tous ses rouages (avocats, juges, huissiers, secrétariats des palais, experts en tous genres,…).  

 

La Justice est devenu rapidement un commerce indécent qui exploite de la même manière les délits et les détresses humaines.  Cette Justice à l’appétit boulimique… n’est jamais rassasiée. 

 

On peut conclure que les Palais de Justice sont devenus les antres d’« Ogres en robes noires ».  Il faudrait donc appeler ces antres malfaisants : les « Palais de l’Injustice ».  La balance qui les symbolise représente bien le balancement… tantôt pour l’une des parties, tantôt pour l’autre… quels que soient les griefs invoqués.

 

De plus, quand on se plaint pour un grief important, les juges ne nous donnent pas raison ; mais, de manière indécente, ils nous incitent et nous forcent à ester en appel, voire même en cassation, nous obligeant ainsi à faire face à de lourdes dépenses qui nous sont souvent insupportables.  A ce stade, nous sommes donc doublement lésés.

 

Ces juges agissent de cette manière pour enrichir leurs acolytes d’avocats avec qui ils entretiennent des relations douteuses : sports, restaurants, voyages, cadeaux,…  ce qui, en fait, est contraire à la déontologie pour l’exercice de ces professions.  C’est bien là les démonstrations de procédures de corruptions.

 

Depuis des dizaines d’années, il est bien ancré dans les esprits des honnêtes citoyens que la justice est faite pour les malhonnêtes… Et il est bien connu que l’avocat et le juge intègre, loyal, juste, impartial, désintéressé des profits malhonnêtes,… sont bien rarissimes sur le marché de la justice, qui devient de plus en plus un commerce indécent qui est exploité par des pervers et des criminels en cols blancs.

 

Je rends hommage à ces rares juges et avocats intègres qui refusent la corruption.  Mon respect, aussi, à ces jeunes avocats qui, après seulement quelques années, ont jeté leurs robes noires… car ils furent dégoûtés de voir comment des juges traitaient des victimes du « système ».  En quatre ans, j’ai appris les démissions de ces quatre avocats qui ont quitté le barreau pour exercer une autre profession plus motivante.  

 

L’un de ces avocats, que j’apprécie le plus, est une bonne copine qui est maintenant camionneur - poids lourd… alors qu’elle est licenciée en droit, en psychologie et psychanalyste.  De plus elle a son brevet de pilote d’avion et de navigation en voilier. 

Elle a moins de 40 ans… elle a donc de l’avenir… mais pour autre chose que les palais…de… l’injustice.  Je lui souhaite bon vent.

 

Quand y aura-t-il donc un grand coup de balais dans ces antres de malfaisants ?  C’est notre souhait le plus ardent à nous qui désirons vivre de manière décente dans une société qui défend les vraies valeurs…  Les bonnes valeurs !  Et non pas les plus mauvaises valeurs… Cela va de soi !  

 

Lorsque la justice opprime des millions de citoyens… ne nous attendons pas à ce qu'ils restent calmes lorsque l'occasion se présentera.  Un jour cela va exploser !  Malheureusement, avec un certain excès… mais que peut-on y faire ?  La révolution Française de 1792 et celle de la Belgique, en 1830, ne se sont pas faites dans les salons !

 

Nous vivons dans un Etat voyou dirigé par une horde de pervers et de criminels en cols blancs… Heureusement qu’ils ne sont pas tous pourris.  Maintenant nous en avons marre de devoir toujours faire avec…

 

Pour éviter d’autres atrocités, où pouvons-nous déposer plainte pour les manques flagrants de justice ?

 

Michel Willekens

 

Rendons hommages aux opprimés de « La Justice qui dépose son gros cul… » sur leurs droits fondamentaux. (Cali)

Partager cet article

Repost 0
Published by Will - dans Société
commenter cet article

commentaires

Leroi 02/04/2014 19:25


La justice est un miroir aux allouettes qui coûte beaucoup d'argent aux victimes qui ne sont que l'huile alimentant une machine infernale et ce le plus souvent au profit d'avocats, d'experts en
tous genres et autres.


Au final si vous êtes victime passer votre chemin. N'espérez surtout pas être indemnisée car il vous sera demandé de multiples expertises et frais d'avocats qui au final, et après un parcour long
et humiliant, ne servira que les intérêts financiers d'experts et assureurs et non à vous obtenir une indemnisation juste et équilibrée. Pire si vous persistez vous serez le plus souvent remis à
votre place par un juge qui vous condamnera a payer les frais d'avocats de celui qui vous a causé du tort et contre lequel vous demandiez justice.


Après avoir été condamné si vous ne pouvez payer en une fois et avez le malheur de demander à payer en plusieurs fois, sachez que la somme sera doublée voir triplée grâce à l'intervention
d'huissiers très procéduriers...il faut bien qu'eux aussi s'engressent sur le dos des victimes.


Conclusion: ne soyez plus l'huile alimentant cette machine injuste qui vous brisera, vous ruinera et se fera un réel plaisir de vous remettre à votre place en vous condamant pour avoir eu l'outre
cuidance de réclamer justice, sauf si... vous êtes riche et puissant...

Will 23/03/2009 22:16

Avocats : de l’huile sur le feu ?
Chacun a en tête des séparations où les avocats ont incité une des parties à demander davantage, à révéler les travers secrets de l’autre pour l’empêcher d’obtenir la garde des enfants, ou à faire constater par huissier son infidélité. Le futur ex-conjoint devient un adversaire, voire un ennemi, et tout est bon pour le mettre à terre avec l’aide d’un avocat, allié actif dans cette guerre de tranchées. Pourtant, un divorce n’est pas une affaire comme les autres. « Il n’y a ni gagnant ni perdant, explique Me Elodie Mulon. On est gagnant si l’on a réussi à trouver un équilibre pour la famille. Les avocats qui l’ont compris aident mieux leurs clients que s’ils demeurent enfermés sur leurs positions. » Il est préférable de choisir un avocat qui traite essentiellement, voire exclusivement, d’affaires familiales. « C’est une spécialité exigeante, rappelle Hélène Poivey-Leclercq, avocate spécialisée dans le droit de la famille à Paris. Cela demande d’avoir suffisamment de recul pour ne pas mélanger les genres et ne pas être tenté de régler ses propres comptes. »
La suite sur :
http://www.elle.fr/elle/societe/les-enquetes/quand-le-divorce-rend-fou/avocats-de-l-huile-sur-le-feu/(gid)/777814
 
Publié sur
Approcher le divorce conflictuel. Par Jean-Emile Vanderheyden
http://laviedeperes.over-blog.com/100-comments-24665781.html
Commentaire n° 132 posté par Will le 23/03/2009 à 21h51
QUID des fausses accusations pour gagner un divorce ?
http://laviedeperes.over-blog.com/article-23639745-6.html#anchorComment
Commentaire n° 36 posté par Will le 23/03/2009 à 21h56
Destructions familiales par les dysfonctionnements judiciaires
http://laviedeperes.over-blog.com/article-21960745-6.html#anchorComment
Commentaire n° 9 posté par Will le 23/03/2009 à 22h05
Le commerce indécent du conflit conjugal – Quid de la déjudiciarisation ?
http://laviedeperes.over-blog.com/article-21324507-6.html#anchorComment
Commentaire n° 2 posté par Will le 23/03/2009 à 22h08

Présentation

  • : Le blog de la Vie de Pères
  • Le blog de la Vie de Pères
  • : Droit fondamental des parents, des enfants, à un logement suffisant, à la dignité humaine…
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives