Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 23:03

                CDP - asbl

         Av. Eugène Plasky, 26

            Bruxelles 1030

                     ---

          Tél : 02-735.88.48

Centre des Droits Parentaux,

Bruxelles le 25 Novembre 2007

 

 

« JE SUIS UN HEROS »

 

 

Pour avoir retiré une femme de l’emprise d’un refuge de femmes battues et la rendre à son mari afin que le couple puisse continuer à protéger le cocon familial dans lequel vont grandir ses enfants. A l’encontre des engagements publics de tolérance zéro, j’OSE affirmer une tolérance totale, non pas pour le couple incapable de s’entendre, mais pour les enfants afin qu’ils se préservent de leur droit à garder un papa et une maman.

 

Dans l’histoire de ce couple, la mère quitta le domicile conjugal avec les enfants pour être prise en charge par un refuge de femmes battues. Il s’en suivi une procédure classique d’encadrement qui débute par un isolement de la dame, suivi d’une procédure de plainte, avec interpellation d’un juge d’instruction, de recommandations conditionnelles faite au mari « pour qu’il se soigne ! ». Ces gens n’allaient qu’appuyer la détermination de la demanderesse.

 

Notre intervention a permis d’éclairer sur le procédé de clientélisme dont cette dame allait être l’objet et le piège dont elle risquait de ne plus sortir. Isolée de son mari, il restait peu de place à la communication et à la réconciliation. L’engrenage de la rancune appuyé par la force institutionnelle risquait définitivement de broyer sa famille. Que la violence psychique risquerait d’être bien plus irrémédiable que la violence physique. Faut-il déviriliser ce mari de son autorité et de la détermination qui fait son atout familial ? Faut-il le piquer pour le rendre mou ? Un homme est bien plus fragile que tu ne le crois. Ce « fier » que tu as aimé a été rendu malheureux et des plus misérables lorsque tu lui as pris ses enfants, vidé sa maison. Lundi matin, il n’aura aucun goût à aller au travail.

 

En référence donc à la campagne contre la violence conjugale dont une manifestation est organisée aujourd’hui à Bruxelles sur le thème des « héroïnes », OSONS affirmer la tolérance totale, non pas pour le couple, mais pour les enfants afin de préserver leur droit à garder un papa et une maman.

 

 

Pour toute information sur ce dossier, voir

Kerim Maamer + 320475-547.807

 

 

 

CDP asbl -  26 Av. Eugène Plasky B1030  Bruxelles • Belgique

Téléphone : +32 (0) 2 735 88 48 www.justice-parentale.be  • e-mail :   info@justice-parentale.be

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Willekens - dans Société
commenter cet article

commentaires

SOS Enfants du divorce 07/01/2008 11:23

[{OUI a la déjudiciairisation totale du divorce}->http://enfants-du-divorce.sos-forum.net/a-propos-des-avocats-f1/entretien-avec-francoise-dekeuwer-defossez-t7.htm]{{NON a la mal-traitance judciaire}}Les Notaires seront certainement moins enclin a conflictualiser, donc moins de traumatisùmes et des procédures raccourciesPas de procés d'intention ni en béatification de l'avocature svpIl s'agit en fait pour le lobby noir de sauver ses parts de marchés de procédures durent dures...car n'oubliez pas que les aides juridictionnelles deviennent souvent comme des mandats ad vitemUn papa exaspéré par la dérive sociétale vouée aux plaintes, victimes et procés durs, soumise a l'omnipuissance de l'inJUSTICE

Présentation

  • : Le blog de la Vie de Pères
  • Le blog de la Vie de Pères
  • : Droit fondamental des parents, des enfants, à un logement suffisant, à la dignité humaine…
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives